CMN
La Gloire de Notre Salut 12

12. LES FONDATIONS ERRONÉES

Le danger existe de bâtir sur des fondations erronées.

12.1 L'appartenance à une église

Il se peut que l'on se croie sauvé, parce qu'on est membre d'une église. En écrivant à l'église de Dieu de Corinthe (1 Corinthiens 1:2), Paul a déclaré sans équivoque: "Revenez à la raison, comme il convient, et cessez de pécher. Je le dis à votre honte: certains d'entre vous ne connaissent pas Dieu." (1 Corinthiens 15:34) Être membre inscrit dans une église ne nous donne pas la certitude de notre salut.

12.2 Les bonnes oeuvres

D'autres sont convaincus qu'en pratiquant de bonnes oeuvres, ils seront sauvés. L'Écriture Sainte enseigne clairement qu'aucun homme ne sera justifié en accomplissant ce que la loi commande (Galates 2:16). Si cela avait été possible, Christ n'aurait pas eu besoin de mourir, il serait mort en vain (Galates 2:21). Non, les bonnes oeuvres ne sauvent personne.
Nous sommes sauvés justement pour accomplir de bonnes oeuvres (Luc 17:10). Nous sommes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi. Ce salut ne peut être gagné par nos oeuvres; c'est un don de Dieu (Éphésiens 2:8-9).

12.3 Une vie édifiante

Même une vie droite ne nous sauve pas. Il est écrit, au sujet de Corneille: "Cet homme était pieux et, avec toute sa famille, il participait au culte rendu à Dieu. Il aidait beaucoup les pauvres du peuple juif et priait Dieu régulièrement." (Actes 10:2) En depit de cela Corneille n'a pas encore été sauvé. Pierre nous dit de lui: "Celui-ci nous raconta comment il avait vu dans sa maison un ange qui se tenait là et lui disait: Envoie des hommes à Joppé pour en faire venir Simon, surnommé Pierre. Il te dira des paroles par lesquelles tu seras sauvé, ainsi que toute ta famille." (Actes 11:13,14) Et nous savons comment cet homme a été sauvé (Actes 10:43,44). La vie de Corneille, presque exemplaire, ne l'a pas sauvé. Une vie droite n'est donc pas en soi une garantie de salut.

12.4 La réponse aux prières

Beaucoup de personnes pensent être sauvées, parce que leurs prières ont été exaucées. Dans le Psaume 106:15, nous apprenons que Dieu a répondue aux prières des Israélites, mais qu'une maladie débilitante s'abattit sur eux (1 Corinthiens 10:1-6). Il a même répondu à la prière d'une légion de démons en leur permettant d'entrer dans des porcs (Marc 5:12,13). Néanmoins, selon Matthieu 25:41 nous savons que l'enfer a été préparé pour le diable et pour ses anges. Non, les réponses aux prières ne sont pas nécessairement une preuve de notre salut.

12.5 Dieu m'aide

Beaucoup de gens s'imaginent être sauvés parce que Dieu leur est venu en aide. Souvent, on entend dire: "Que serais-je devenue sans le secours de Dieu?" Toutefois le fait que le Seigneur ait répondu n'est pas obligatoirement une garantie de notre salut. Par exemple, Dieu a aidé Saül à retrouver les ânes perdus de son père. Il l' a aidé à devenir roi d'Israël. Il l'a aidé à vaincre les ennemis d'Israël. Mais quelle est la fin de sa vie? Dieu a dû le rejeter. Donc, une aide spécifique du Seigneur, ne prouve pas que nous soyons sauvés. Le message de la Bible n'enseigne pas cela.