CMN
La Gloire de Notre Salut 22

22. COMMENT VAIS-JE SAVOIR QU'IL M'A SAUVÉ?

Comment est-ce que je saurai que le Seigneur m'a sauvé et qu'il est entré dans mon coeur? Sa parole est certaine: "Écoute, je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je mangerai avec lui et il mangera avec moi." (Apocalypse 3:20) Il a affirmé que si je lui ouvrais mon coeur, il entrerait. Nous devons le croire, parce que la Bible dit: "Car nous pouvons être certains que Dieu tiendra ses promesses." (Hébreux 10:23)
Si je dis que j'ai dans ma main une pièce de dix centimes, qu'ya-t-il alors dans ma main? Dix centimes! Comment pouvez-vous le savoir? Est-ce que vous le voyez? Non, mais vous le savez parce que je vous l'ai dit. Vous croyez en ma parole. Je ne vous dirais pas de mensonges.
De la même façon, nous sommes assurés que Dieu ne nous mentira pas (Tite 1:2). Combien de plus notre confiance en Dieu doit être plus grande! Dans 1 Jean 5:9, il est écrit: "Nous acceptons le témoignage des hommes; le témoignage de Dieu est bien supérieur." La parole de Dieu est la vérité (Jean 17:17). Nous pouvons nous y fier. Par conséquent, j'ai la certitude que le Seigneur habite en mon coeur, parce qu'un jour je l'ai invité à entrer (Apocalypse 3:20).
Je sais également que Christ est en moi, du fait qu'il se réjouit avec moi (Apocalypse 3:20). Je peux assurer qu'il est entré en moi, car je ressens sa présence. La Bible dit: "Car le Royaume de Dieu n'est pas une affaire de nourriture et de boisson; il consiste en la justice, la paix et la joie que donne le Saint-Esprit." (Romains 14:17) La paix et la joie, sont des sentiments qui nous donnent la conviction de notre salut.
Comment se fait-il que des personnes qui se sont tournées vers Christ, qui disent être pardonnées, ne ressentent rien? Ce sont peut-être des gens qui ne croient pas aux promesses de Dieu. Rien ne rend plus heureux que d'être purifié de ses péchés et de cultiver une relation claire avec le Seigneur; d'avoir été arraché à l'enfer et qu'il nous a donné la vie éternelle.
Si nous recevions une lettre imprévue, nous annonçant que nous sommes héritiers d'une grande fortune, est-ce que nous ne ferions pas des bonds de joie? Sinon, nous ne croyons ce qui nous est annoncé.
Quand nous réalisons que la vie éternelle nous a été fait, il faut que nous sachions qu'il s'agit du plus bel héritage connu. Tout l'or et tout l'argent du monde ne suffiront pas pour acheter la vie eternelle. "A quoi sert-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd sa vie?" (Marc 8:36) Combien grande devrait être alors notre joie! (Psaume 34:5)
Ecoutez donc la Parole de Dieu: "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle." (Jean 3:36) Le texte ne dit pas: Vous aurez la vie éternelle. Non! Vous l'avez maintenant! Le Seigneur Jésus lui-même l'a affirmé. Selon Jean 14:6, il est la vérité. Peut-on lui croire? Faites-lui pleinement confiance parce que il a promis d'habiter en vous, et croyez que sa promesse est formelle (Apocalypse 3:20).
Je voudrais vous signaler qu'il ne faut pas se culpabiliser si l'on ne ressent pas des émotions, ni une joie particulière. L'Écriture Sainte dit: "Rien n'est plus trompeur que le coeur humain. On ne peut pas le guérir, on ne peut rien y comprendre." (Jérémie 17:9) Jean nous enseigne que la réalité de notre conversion se mesure par l'amour que nous manifestons à nos frères (1 Jean 3:14) et nos actions plutôt que par des sentiments. "Mes enfants, il ne faut pas que notre amour consiste uniquement en discours et en belles paroles; ce doit être un véritable amour qui se manifeste par des actes. Voilà comment nous saurons que nous appartenons à la vérité. Voilà comment notre coeur pourra se sentir rassuré devant Dieu. En effet, si notre coeur nous condamne, nous savons que Dieu est plus grand que notre coeur et qu'il connaît tout." (1 Jean 3:18) Toutefois, notre coeur peut se sentir coupable et sans sécurité. L'apôtre Jean continue: "Ainsi, mes amis, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons une pleine assurance devant Dieu. Nous recevons de lui tout ce que nous demandons, parce que nous obéissons à ses commandements et faisons ce qui lui plaît." (1 Jean 3:21,22) En grandissant dans la foi en Jésus, nous ressentirons de plus en plus la réalité de notre salut.