CMN
La Gloire de Notre Salut Preface

PRÉFACE



Un jour, j'ai rencontré un jeune homme au sommet de Table Mountain, une montagne du Cap, en Afrique du Sud. Spontanément, nous avons engagé la conversation. J'ai tout de suite compris qu'il était trés religieux. Il lisait sa Bible et priait tous les jours. Chaque dimanche, il se rendait deux fois à l'église. De plus, il était diacre et président du groupe de jeunes dans sa congrégation. C'etait un membe très actif et utile dans son église.
Il m'a attiré dès le début, et j'en vins à lui demander à quel moment il avait accepté le Seigneur Jésus comme son Sauveur. Il réagit immédiatement, en me disant qu'il ne s'est jamais converti ou accepté Jésus Christ comme son Sauveur, puisqu'il était enfant de Dieu depuis sa naissance.
Il m'a été difficile de lui faire comprendre qu'on ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu avant d'être né de l'Esprit. Tous ceux qui sont nés d'une manière humaine, sont de genre humain, mais ce qui est né de l'Esprit, est Esprit (Jean 3:5,6). Tous ceux qui ont accepté Jésus-Christ, ceux qui croient en son nom, sont nés de Dieu (Jean 1:12,13). La foi et la conversion sont les résultats inévitable de cette renaissance.
Le jeune homme m'a demandé de l'aider à accepter Jésus comme son Sauveur et Seigneur (Colossiens 2:6,7). Beaucoup plus tard, il m'a écrit: "Avant nôtre rencontre, j'étais un esclave de Dieu. Maintenant, je suis son enfant."
Son témoignage constitue la preuve qu'on ne peut accepter qu'il suffit d'être religieux et bon pour être sauvé (Comparez Actes 10:2; 11:13,14). On n'est pas sauvé par la religion, mais par le Seigneur de la religion. L'évangile de Christ n'est pas un système de règlements et lois, mais dépend de sa Personne. Il a dit lui-même: "Je suis le chemin, je suis la vérité, je suis la vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi." (Jean 14:6) Il est le chemin, il n'y a pas d'autre chemin, ni d'autre vérité, ni d'autre vie (2 Corinthiens 11:3-6)
Ce n'est pas son exemple qui nous aide à se sauver. Non, c'est Lui qui nous a rachetés par son propre sang (Apocalypse 5:9). Il est écrit: "Celui qui a le Fils a cette vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie." (1 Jean 5:12) Mais, comment devenons-nous une partie de Lui-même et de ce qu'il nous offre?
Voyons: "'Je suis riche et j'ai fait de bonnes affaires', dis-tu, 'je ne manque de rien'. Mais tu ne sais pas combien tu es malheureux et misérable! Tu es pauvre, nu et aveugle. C'est pourquoi je te conseille d'acheter chez moi de l'or purifié au feu, pour que tu sois riche. Achète aussi des habits blancs pour t'en revêtir et cacher ta honteuse nudité, ainsi qu'un remède à mettre sur tes yeux pour que tu puisses voir.
Je corrige et je punis tous ceux que j'aime. Fais donc preuve de zèle et change de comportement. Écoute, je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je mangerai avec lui et il mangera avec moi.
A ceux qui auront remporté la victoire j'accorderai le droit de s'asseoir auprès de moi sur mon trône, tout comme moi j'ai remporté la victoire et je me suis assis auprès de mon Père sur son trône.
Que chacun, s'il a des oreilles, écoute bien ce que l'Esprit dit aux Églises!" (Apocalypse 3:17-22)