CMN
La Gloire de Notre Salut 7

7. NOUS NE SOMMES PAS TOUS SAUVÉS DE LA MÊME FAÇON

La manière dont nous venons à Christ, n'est pas la même. Il y a une diffèrence entre la conversion de Paul et de Timothée.
La conversion de Paul a eu lieu d'une manière dramatique. C'était un homme violent et blasphémateur (1 Timothée 1:13). Avant sa conversion il fut persécuteur de l'Église de Dieu (1 Corinthiens 15:9). Dieu est intervenu dans la vie de Paul avec puissance, alors qu'il était en route pour Damas, dans le but d'arrêter les chrétiens et de les ramener liés à Jérusalem (Actes 9:1-9). Trois jours plus tard, Ananias, un disciple de Jésus-Christ, l'aida dans sa conversion (Actes 9:10-19; 22:16). Ce fut une conversion spectaculaire. Paul savait exactement à quel moment, à quel endroit et de quelle manière tout cela s'était passé.
Par contre, la conversion de Timothée fut très diffèrente. Elevé par une mère et une grand-mère craignant Dieu (2 Timothée 1:5), il connaissait l'Écriture Sainte depuis son enfance (2 Timothée 3:14,15). Cependant, avec l'aide de Paul, il s'est converti (1 Timothée 1:2; 1 Corinthiens 4:14-17). Lui aussi avait besoin d'être converti. Bien qu'il n'y eut pas une grande diffèrence entre sa vie avant sa conversion, et celle après. Il y eut un changement par ce que Christ, par la foi, avait fait sa demeure dans son coeur (Éphésiens 3:17). A partir de ce moment sa vie sera liée à Jésus-Christ, enracinée et bâtie en Lui et ferme dans la foi (Colossiens 2:6,7).
C'est d'une manière discrète que Timothée est venu à Dieu. Cependant, Timothée et Paul savaient où, quand et comment leur conversion avait eu lieu.
Toutefois, il arrive souvent que les chrétiens ne sachent précisement où et comment ils se sont convertis. Généralement, ils peuvent se rappeler des expériences spirituelles plus ou moins claires, mais ils ne peuvent déceler s'il s'agissait de leur première et véritable conversion. Si nous avons l'entière certitude de notre salut, il n'est pas absolument nécessaire de connaître où et comment cela a eu lieu, pourvu que nous puissions témoigner de l'espérance qui est en nous (1 Pierre 3:15,16).
Si vous n'avez pas la certitude que vous avez accepté Jésus-Christ comme Sauveur, parce que vous ne pouvez pas vous souvenir de la date de votre première conversion, alors, faites-le encore une fois afin d'être doublement sûr de votre salut.
Un jour, après être monté dans le train, je me suis aperçu que j'avais oublié mon billet à la maison. Cela me mit en grande difficulté, et depuis cet incident, je me suis promis de ne plus jamais partir en voyage sans avoir vérifié si j'avais mon billet sur moi.
Nous sommes tous en route pour notre destination éternelle. De ce fait il vaut mieux vérifier doublement que notre relation avec Dieu est en ordre (2 Corinthiens 13:5). Acceptez de nouveau la réconciliation avec Dieu, par Jésus-Christ, (2 Corinthiens 5:20) et faites-le maintenant! (2 Corinthiens 6:2) Faites d'aujourd'hui la date dont vous pourrez vous souvenir.
Il n'est pas interdit d'accepter Jésus-Christ plus qu'une fois. Il est clair que Paul renouvelle constamment sa rédemption par la grâce (Philippiens 3:12-16). Repentez vous sans cesse pour être doublement sûr! (Luc 9:23)
L'Écriture Sainte nous relate le cas d'un gardien de prison qui, après avoir entendu le message du salut, accepta Christ instantanément (Actes 16:30-34). Pour Paul il a fallu trois jours avant de prendre sa décision finale pour Christ (Actes 9:1-18; 22:16).
Dans le cas du gardien aucune condition n'a été exigée à l'exception de la foi en Jésus-Christ (Actes 16:31). Mais dans le cas du jeune homme riche par exemple, Jésus a dit: "Va, vends tout ce que tu as et donne l'argent aux pauvres, alors tu auras des richesses dans le ciel; puis viens et suis-moi." (Marc 10:21)
Il semble que le Seigneur régarde chaque personne d'une manière individuelle. Pour les uns le salut est accordé de façon inattendue (Luc 19:5-9). Pour les autres le Seigneur disait: "Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite; car, je vous l'affirme, beaucoup essayeront d'entrer et ne le pourront pas." (Luc 13:24)
Un examen profond nous amène à découvrir qu'il n'y a pas de contradictions dans les paroles de Jésus pour certaines personnes de s'appliquer de toutes leurs forces afin d'entrer par la porte étroite et Zachée qui a été l'objet d'un salut inconditionnel.
L'effort de passer par la porte étroite est plutôt le résultat naturel de la véritable conversion opérée par le Seigneur (Actes 5:31; 26:29). Le changement de vie produit des fruits nouveaux (Luc 3:8). Ainsi en est-il pour Zachée, qui en recevant Jésus-Christ dans sa maison et son coeur, répare immédiatement les torts de son passé. L'authenticité de sa conversion est évidente.
Paul écrit: "Ainsi, je cours vers le but afin de gagner le prix que Dieu, par Jésus-Christ, nous appelle à recevoir là-haut." (Philippiens 3:14) Après sa conversion, Paul s'efforce continuellement d'être prêt à entrer par la porte étroite.
Jésus nous parle d'une porte étroite au début d'un chemin étroit menant à la vie (Matthieu 7:13,14). Mais la porte étroite dont il nous parle (Luc 13:24), nous la trouvons à la fin du chemin étroit (Luc 13:23-30). C'est la porte qui nous donnera accès à la salle des noces de l'Agneau (Matthieu 25:1-12). Nous sommes tous en route vers cette porte étroite. Plusieurs cependant seront rejetés (Matthieu 25:8-12); Luc 13:24-30). Que Dieu nous accorde la grâce d'être prêts à entrer avec lui, pour fêter les noces. Il est écrit: "Eh bien, voici ce que vous déclare le Seigneur, le Dieu vivant: Je n'aime pas voir mourir les méchants; tout ce que je désire, c'est qu'ils changent de conduite et qu'ils vivent. Je vous en prie, vous, les Israélites, cessez de mal agir. Pourquoi voudriez-vous mourir?" (Ézékiel 33:11)



La Gloire de notre Salut